Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le site cerf-volant de la FFVL

Le cerf-volant en CLJ avec la police nationale

17 Mai 2012, 10:20am

Publié par ffvl.cerfvolant

fresque CLJ la PailladeLes centres de loisirs jeunesse (CLJ) de la police nationale de Montpellier ouvrent leurs portes aux jeunes de 9 à 17 ans, les mercredi et samedi sur le quartier de la Paillade à Montpellier et durant les deux mois de vacances sur la base nautique  de Villeneuve les Maguelone.

EDUCENCIEL 8819Les jeunes sont associés à des activités sportives, des jeux de société, des activités musicales et théâtrales et des projets artistiques comme celui mené par le Club/école cerf-voliste  OK Mistral  avec les partenariats d'Hérault sport et de la fédération Française de vol libre.

Offrir des moments de découverte, de convivialité, de partage aux jeunes pailladins dans un cadre collectif et sportif  est très structurant  Les jeunes peuvent ainsi pratiquer de nombreux sports collectifs, faire des sorties VTT, découvrir des activités créatives, se rendre au cinéma, s'initier aux sports nautiques, faire du judo, de la danse, du théâtre, des jeux de société, du cerf-volant tractif...etc.

Le sport, les jeux et les sorties sont des moyens pour instaurer ou restaurer un dialogue. EDUCENCIEL 8897

Les interventions, encadrées par des policiers nationaux formés à l'animation, aux sports et à l'éducation avec le partenariats d'associations locales  sont aussi des moments de vraies rencontres, de découvertes mutuelles dans des situations apaisées entre deux univers que l'on oppose souvent.

Les CLJ, outre leur rôle social et préventif, sont des lieux apaisés ou le lien entre les jeunes et les adultes sont construits autour de règles de respect et de laïcité. C'est une autre image de la police nationale qui est ici proposée aux jeunes . Une mission aussi importante que la fonction régalienne des forces de l'ordre mais dont le rôle est ici d anticiper et de désamorcer les tensions dans les ZUS.

Le projet artistique et le défi relevé par l'association OK mistral a pris son rythme de croisière.

Une intervention hebdomadaire d'une journée pour démarrer et dynamiser le projet.

Sur la base du volontariat une quinzaine d'enfants ont répondu présents . Depuis le lancement du projet d'autres enfants, intriqués par l'enthousiasme et les travaux créatifs spectaculaires des participants,  ont souhaité rejoindre le projet ou s'y impliquer ponctuellement.

En deux séances les enfants ont découvert avec le moniteur fédéral Michel Trouillet et deux animateurs de la police nationale, les bases du graphe et l'utilisation de moyens de projection pour réaliser des fresques monumentales.

EDUCENCIEL 8906Le projet étant construit sur la thématique du département "Hérault" , c'est autour du chiffre 34 que se sont organisé toutes les symboliques sur une toile 54m2, cœur de la fresque volante de 150m2 qui prendra son envol, avec le concours de tous les participants, sur le toit terrasse de la construction "Pierres vives" des archives départementales et  qui sera inauguré en septembre au cœur de la cité de la Paillade.

Le défi créatif  a tout de suite été  appropEDUCENCIEL 8900rié par les enfants avec un enthousiasme et une avidité de créer surprenants. Il est vrai que Michel y avait mis les formes avec une vidéo de la construction de la fresque 2000 inscrite au Guinness Book et la mise en vol de la fresque du dragon (100m2) réalisée avec les collégiens de St Gély du Fesc.

C'est donc autour de la fresque collective "Hérault" qui sera achevée fin mai que les participants réaliseront leurs 18 fresques individuelles de 3m2, chacune,  où ils pourront dessiner et peindre  leurs portraits stylisés et leurs noms graphés.  L'assemblage de tous ces éléments constituera une œuvre volante de plus de 150m2, que les enfants apprendront à mettre en vol, sur leurs activités d'été à Villeneuve les Maguelone, avec la découverte d'autres activités du vol libre comme le cerf-volant de combat et le pilotage acrobatique et tractif d'ailes et de mini-kite.

Une aventure humaine, éducative et libériste… à suivre…

Vers l'album

Commenter cet article