Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le site cerf-volant de la FFVL

Quand le cerf-volant inspire l'aérospatiale

27 Janvier 2011, 05:03am

Publié par ffvl.cerfvolant

index.jpgCommuniqué de l'AFP

 

TOKYO — Le cerf-volant expérimental japonais "Ikaros" a réussi comme prévu à se déplacer durant plusieurs mois dans l'espace grâce aux particules et à l'énergie solaires, une première mondiale, s'est félicité mercredi l'Agence d'exploration spatiale japonaise (Jaxa).

 

"Ikaros a achevé sa mission principale et rempli ses fonctions", a déclaré la Jaxa.


Ikaros, qui avait été lancé en mai 2010 par une fusée nippone H-2A, en même temps qu'une sonde vénusienne, a ensuite déployé sa voilure de 14 mètres de côté, selon les données fournies par l'agence.


Durant quelque six mois, l'engin s'est déplacé de façon autonome dans l'espace, permettant à la Jaxa de valider la pertinence de diverses technologies d'exploitation de l'énergie solaire et de navigation spatiale.

La voile de cet objet spatial expérimental, dont la texture est plus fine qu'un cheveu, est couverte de cellules photovoltaïques et de matériau spécial sensible aux particules.


Ikaros a progressé ainsi selon un "mode hybride, couplant électricité et pression", d'après la Jaxa qui envisage désormais de développer un nouveau modèle, bien plus large, pour poursuivre ses recherches en la matière.


Ce cerf-volant interstellaire, désormais en "phase post-opérationnelle", va continuer d'évoluer dans l'espace encore pendant environ un an, pour fournir diverses autres données.


Quant à la sonde Akatsuki lancée simultanément et qui devait rejoindre Venus, elle n'est pas arrivée à destination. La Jaxa a annoncé le mois dernier qu'elle avait échoué à rejoindre l'orbite de la "planète ardente". Toutefois, une nouvelle tentative devrait être effectuée dans environ six ans.



Commenter cet article